HAITI LA PERLE DES ANTILLES
TuWeb
HAITI LA PERLE DES ANTILLES
MONUMENT NATIONAL,HAITI
HAITI PHOTOS
LES MEILLEURS SITE D´HAITI
HAITI MISTIQUE
Productos nuevo
 
HAITI LA PERLE DES ANTILLES


BIENVENUE..
Je suis ravi de vous accueillir sur ce site que j'ai spécialement crée pour qu'il serve de lieu d'échanges et de détente. Nul n'est besoin de vous rappeler que cet espace est le votre et sa survie ne dépendra que de votre régularité. Encore une fois, heureux de vous recevoir parmi nous et faites comme chez vous car , vous y etes effectivement !!! Cordialement.



WELCOME
I am delighted by accomodate you on this site which I have especially create so that it serf of place of exchanges and relaxation. No one is not need to recall you that this space is it your and its survival will depend only on your regularity. Once again, happy to receive you among us and made as on your premise because, you y etes indeed!!! Cordially.



BIENVENIDO
Cerca me encantan le acomodo en este sitio cuál tengo especialmente crear de modo que él siervo del lugar de intercambios y de la relajación. Nadie no es necesidad de recordarle que este espacio es él su y su supervivencia dependerá solamente de su regularidad. ¡De nuevo, feliz recibirle entre nosotros y hecho como en su premisa porque, usted etes de y de hecho!!! Cordialmente.


Foto
Foto
Foto

ile d´Haiti,dominiken pap sis

NOTE:
En 1822, Boyer fit une expédition contre la partie espagnole de l'Île. L'armée haïtienne, forte de ses 20.000 hommes, marcha sur la frontière qu'elle franchit en deux points : Ouanaminthe et Lascahobas. La colonne du Nord, sous le commandementdu général Bonnet, et celle de l'Ouest, sous celui du président Boyer, passèrent sans coup férir les portes de Santo Domingo. Le Chef d'État haïtien pénétra dans la ville le 9 janvier ( ou février ) 1822 au son des cloches et des canons. Nunez de Carcerez lui présenta les clés de la ville sur un plateau d'argent. A la suite de quoi, on vit le drapeau haïtien flotter sur la vieille cathédrale de Santo Domingo.

Fils naturel d'un créole blanc et d'une africaine affranchie, Marie-Françoise, Jean-Pierre Boyer naquit à Port-au-Prince le 15 février 1776, sur la propriété connue anciennement sous le nom de « Boyer » et sise rue du Peuple ( ou du Calvaire ), face à la place du Marché ou de l'Intendance. Il appartient à la classe des hommes de couleur, dite « mulâtre », et il a été le second d'entre eux qui ait exercé assez longtemps le pouvoir suprême pour que l'histoire accorde une place à sa mémoire.

Ecrivez-moi

votre opinion